Travailler pour la région et prendre son destin en main.

En regardant autour de soi, on les aperçoit un peu partout : ils et elles nettoient les rues, trient les déchets, participent au développement des quartiers, des logements, des emplois, des espaces publics, des commerces et des entreprises. Ils et elles veillent à la préservation et à l’amélioration de l’environnement, à la qualité de l’air, à la sécurité de chacun. Ils et elles transportent, forment, accompagnent et soutiennent chaque citoyen dans tous les aspects de la vie quotidienne. Il et elles éteignent les incendies et viennent au secours du Bruxellois quand il en a le plus besoin ! Elles et ils gèrent les finances, l’entretien des routes, la mise en place des nouvelles lignes de tram et des pistes cyclables ou l’épandage du sel en hiver. Ils et elles veillent à vous connecter au réseau et à vos administrations. Ils et elles mettent en œuvre les décisions politiques. Elles et ils nous rendent service, c’est leur métier.

Qui ?
Les hommes et les femmes qui, ensemble, font les services publics. Les hommes et les femmes qui sont la région de Bruxelles-Capitale. Ces femmes et ces hommes si proches qu’on les remarque à peine, ces mille métiers qui rendent la vie en commun possible, plus facile et plus agréable.

Mille métiers… dont certainement le vôtre, un métier qui vous ressemble. Ils et elles et pourquoi pas vous ?

Travailler pour la région, c’est travailler pour soi et pour ses voisins. C’est travailler pour et avec tous les Bruxellois.

Travailler pour la région, c’est travailler pour un employeur qui respecte l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle, et qui vous permet d’évoluer tout au long de votre vie professionnelle, en fonction de vos talents et de vos envies.

Travailler pour la région, c’est travailler près de chez soi, c’est peut-être aussi se déplacer en vélo, en bus, en tram, en métro et gagner du temps à passer avec sa famille et ses amis.

Travailler pour la région, c’est travailler dans un environnement diversifié, notamment sur le plan humain. La région prend à cœur d’engager des personnes en fonction de leurs compétences, sans préjugé concernant les aspects privés. Hommes, femmes, jeunes et moins jeunes, en parfaite santé, ou avec un handicap, nés au coin de la rue ou à l'autre bout du monde, croyants ou non croyants, aimant qui ils et elles veulent aimer... Travailler pour la région, c’est mieux la partager avec tous ceux qui la constituent, mieux la connaître, mieux la comprendre, mieux l’aimer et mieux la construire à votre image.

Imaginez dans quel service bruxellois vous pourriez trouver le job de votre vie et prenez notre destin en main.